E-BIBILOTHEQUE DU CRD-MAS

Sélection de ressources et documents consultables au Centre de Ressources et de Documentation de Moto Action Sida (CRD-MAS)

Restez informés sur les IST/VIH/Sida/ la covid-19 grâce au Centre de Ressources & de Documentation de Moto Action Sida (CRD-MAS). Près de 5000 documents  répertoriés par thème, consultables ou téléchargeables. Des kits de dépliants et d’affiches de prévention offerts. Une salle de lecture ouverte du lundi au vendredi de 9 à 18h. Un accès gratuit pour toutes les associations de lutte contre les IST/VIH/Sida, des recherches documentaires personnalisées et désormais une sélection de ressources et documents accessibles à la demande sur motoaction.org. Pour toute information ou demande de documentation, bien vouloir contacter : Marie Thérèse BAMABILATENA, Responsable du Département Ressources de Moto Action Sida. E-mail : mt@motoaction.org.

VIH et COVID-19 informations à l’intention des personnes séropositives 

Spécialement recommandée aux organisations de prise en charges des personnes vivant avec les VIH, cette fiche produite par l’ONUSIDA, donne les informations que les pays et les communautés luttant contre les épidémies de VIH et de COVID-19 doivent avoir afin de mieux comprendre l’impact combiné de ces deux infections sur les personnes vivant avec le VIH. Les informations fournies dans ce document pourront permettre aux associations, aux FOSA et autres organismes de prise en charge du VIH d’adapter leurs services aux réalités imposées par la gestion de la pandémie de la COVID : confinement et restriction de mouvement, etc.

COVID-19 et violence à l’égard des femmes : Ce que le secteur et le système de santé peuvent faire  

En faisant ressortir les statistiques sur les conséquences des violences à l’égard des femmes sur la santé publique, l’OMS dans cette fiche décrit non seulement les types de violences récurrentes pendant les périodes de crise ou de grande pandémies, mais aussi  les mesures que peuvent prendre aussi bien les pouvoirs publics que les communautaires, afin d’atténuer les effets de ces violences sur les femmes et les enfants. Chaque partie prenante dans la prise en charge des violences à l’égard des femmes en temps de COVID-19 peut découvrir dans le présent document son rôle à jouer  et les actions à mener: gouvernements, formations sanitaires ,prestataires de soins, organisations humanitaires et à base communautaire, victimes et témoins de violences.

Les droits humains aux temps du COVID-19 : les leçons du VIH pour une réponse efficace, et dirigée par la communauté

L’ONUSIDA se basant sur l’expérience de la gestion de la pandémie du VIH, exhorte dans ce document, les gouvernements à impliquer les communautés dans la gestion des droits humains pendant la lutte contre la COVID-19. En lisant cette brochure dans laquelle plusieurs recommandations sont faites aux Etats en vue d’une meilleure gestion des stigmatisations, discriminations et de respect des droits à la santé, l’ONUSIDA donne aux organisations à base communautaire les aspects sur lesquels elles peuvent faire des surveillances ou des plaidoyers pour s’assurer que toutes les ressources sont mobilisées : infrastructures de dépistages, tests accessibles et de qualité, soins hospitaliers de qualité et accessibles pour tous sans aucune discrimination, afin de prévenir, de traiter et de contrôler les épidémies. En effet, en ce qui concerne la pandémie de la COVID-19, l’ONUSIDA invite les Etats à impliquer toutes les communautés dans sa gestion dès le début afin d’instaurer la confiance qui assurera la pertinence et l’efficacité. Ceci permettra aussi d’éviter les préjudices indirects ou imprévus et garantir le partage fréquent d’informations. Il sera aussi important pour cela, de lutter contre toutes les formes de stigmatisation et de discrimination, y compris celles basées sur la race, les classes sociales, la profession, et celles dirigées contre des groupes marginalisés qui les empêchent d’avoir accès aux soins.

Innovations communautaires : ONUSIDA 2020

 

Cette publication de l’ONUSIDA permet de susciter l’intérêt, les interrogations et la discussion autour des innovations communautaires dans la prévention de l’infection à VIH, et la prise en charge des personnes vivant avec le VIH. Ce document fait de la riposte à l’épidémie de sida un exemple parfait des innovations des communautaires, non seulement dans le secteur de la santé, mais aussi avec des implications de grande portée pour presque tous les aspects de la vie des gens. En effet l’intervention des communautaires dans la riposte au VIH permet de montrer que l’innovation consiste à permettre aux communautés d’avoir l’espace, la liberté et le soutien nécessaire pour initier et effectuer des changements pour elles-mêmes. Fournissant des aperçus d’innovations sur toute une série de zones géographiques et de thèmes liés au VIH, cette brochure illustre les innovations communautaires à travers dix histoires sur une série de sujets, y compris le traitement du VIH, les problèmes de santé mentale, les soins contre la tuberculose (TB), la qualité des services et le travail de plaidoyer pour la dépénalisation des actes sexuels consensuels entre personnes du même sexe. Les exemples présentés ici montrent à la fois la nature évolutive des défis auxquels est confrontée une riposte efficace au VIH et l’ingéniosité des communautés qui conçoivent des moyens de les surmonter.

Cas index : une approche innovante de dépistage  dans la famille pour identifier les enfants infectés par le VIH

La prise en charge  du VIH pédiatrique stagne. Les dernières estimations mondiales indiquent que seuls 46 % des enfants vivant avec le VIH suivent un traitement. Ceci résulte des difficultés à identifier les enfants qui vivent avec le VIH, mais ayant échappé à la PTME car plus de 95 % des enfants âgés de 0 à 14 ans atteints du VIH ont été infectés par transmission verticale. Le dépistage des membres de la famille d’un cas index, pourrait donc combler le gap de la PTME. Ce document produit par Child Survival Working Group en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, l’Organisation mondiale de la santé, le Conseil œcuménique des églises, l’Alliance œcuménique « Agir ensemble » et Paediatric-Adolescent Treatment Africa, décrit succinctement le dépistage des enfants à partir d’un cas index.

VIH et couverture santé universelle: Guide destiné à la société civile !

 

Parvenir à une couverture santé universelle dans un pays est un objectif ambitieux, qui nécessite l’implication de  la société civile dès l’entame du processus du développement des initiatives en faveur de la couverture santé universelle ; sinon, les décisions concernant les services de santé seront prises sans la participation des principaux destinataires. Ce guide destiné à la Société Civile énonce dix (10à principaux points sur lesquels les acteurs communautaires doivent intervenir.

Autotest VIH : notice d’utilisation 

L’autotest VIH est un dispositif de dépistage du VIH (virus responsable  du SIDA) sur un prélèvement de sang obtenu au bout du doigt. Cet autotest de diagnostic in vitro à usage unique, est fiable pour détecter une infection au VIH datant de plus de 3 mois et est  destiné à un usage par des profanes dans un cadre privé. La présente notice décrit Le temps nécessaire pour réaliser l’autotest, le temps d’attente avant lala lecture et toutes les précautions à prendre avant de s’engager dans l’utilisation de l’autotest.

Les violations des droits humains lies au VIH/Sida au Bénin.

 

Inspirée de l’expérience  du projet de promotion des services du droit de la sante conduit par ABDD,  cette Boîte à images fait partie du projet de « Promotion des services d’appui juridique à la lutte contre le VIH/sida dans les villes de  Cotonou, Porto-Novo, Abomey Calavi  et Ouidah au sud Bénin. Mis en œuvre par l’Association Béninoise de Droit du Développement (ABDD). Cette Boîte à images intègre le programme « Protection et promotion de la santé par le droit » de l’IDLO.
 

La recherche partages : dire ou ne pas dire sa séropositivité

Les évolutions thérapeutiques et des améliorations récentes dans l’accès à la prise en charge des personnes concernées par le VIH ont permis une modification profonde du quotidien et des perspectives d’avenir des personnes vivant avec le VIH. Partages, comme toute recherche communautaire, est un outil au service de l’action. C’est-à-dire qu’elle vise, au moyen d’une meilleure connaissance du partage du statut sérologique, à proposer des interventions ciblées et utiles pour les personnes vivant avec le VIH dans les contextes respectifs concernés. PARTAGES, c’est aussi un projet collectif et inédit,  fruit d’un travail de collaboration entre les membres de Coalition PLUS impliqués sur cette question et de nombreux partenaires scientifiques. Inédit car jusqu’alors, la majorité des recherches sur le sujet ont été menées aux États-Unis et dans les pays dit « du Nord ». PARTAGES a donc permis d’obtenir de nouvelles données dans les cinq pays sites de la recherche (Équateur, Maroc, Mali, République démocratique du Congo et Roumanie). Par ailleurs, ce projet a été construit de manière à ce que sa mise en œuvre permette de renforcer la collaboration et les interactions entre chercheurs et communautaires dans les pays concernés, avec aussi l’objectif de contribuer au renforcement de capacités des associations en matière de recherche.