PRÉVENTION 

Positive & unique : "Brenda, c'est cette fille qui considère que le VIH est l'affaire des autres jusqu'à ce qu'on lui annonce qu'elle est infectée..."

 

C’est le 25 novembre 2019 durant le mois camerounais de lutte contre le VIH/Sida, 22 jeunes sont montés sur les planches de la salle de l’IFC de Yaoundé pour raconter en théâtre et en chanson l’histoire de Brenda.

 

Brenda, c’est cette fille qui considère que le VIH est l’affaire des autres, jusqu’à ce qu’on lui annonce qu’elle est infectée. Entre stigmatisation, rejet, acceptation, affaiblissement, deuil des proches,, Brenda encaisse les coups et apprend à avancer comme beaucoup de jeunes camerounais infectés par le VIH.

 

Depuis 2013, Moto action mène des activités ponctu elles d’art-thérapie en faveur des jeunes infectés par le VIH. Les activités théâtrales et musicales mises en place grâce au partenariat entre Moto Action et les jeunes du RECAJ+ menés en décembre 2018 et mai 2019 ont pu, cette fin d’année 2019, être renouvelées suite à l’obtention d’un co-financement ONU Femmes.

 

Pour cette nouvelle édition, les jeunes ont pu découvrir cette année la pratique de la peinture par leur réalisation des « flammes jumelles » qui représente deux femmes enceintes fortes pouvant protéger leurs enfants de tous les dangers, y compris du VIH. Cette thématique de PTME est chère aux yeux des jeunes accompagnés principalement en raison du mode de transmission par lequel beaucoup d’entre eux ont été infectés.

 

Le tableau a été réalisé en deux temps: un fond de toile libre et chaotique qui a permis aux jeunes d’exprimer librement leurs émotions les plus violentes, puis le détail des pagne précis et exigeant leur imposant un contrôle de soi. L’objectif était de rendre conscient le processus nécessaire de transition entre les émotions brutes qu’ils peuvent ressentir et leur canalisation dans une expression artistique. La toile sera exposée dans la salle de conférence d’ONU Femmes à Yaoundé.