TRANSPORT & VIH/Sida

IMG20210511151026.jpg

Déploiement du Camion Relais Santé dans les villes de Bertoua et Douala : les premières tendances

Les premiers chiffres du Camion Relais Santé (CRS), au lendemain de ses 9 déploiements dans les villes de Bertoua et Douala, renseignent au mieux sur l’efficacité de l’approche multipathologie  mise en place dans le programme Movihcam Health On The Road (MHR).

À ce jour, 4 descentes du Camion à la rencontre des populations ont été effectué dans la ville de Douala, et 5 à Bertoua. Les activités de mobilisation et de sensibilisation sont menées lors des déploiements par une équipe d’organisation à base communautaire(OBC), partenaire de Moto Action dans le programme MHR, constituée de pairs éducateurs et d’Experts. Plus de 770 personnes ont été sensibilisées sur les moyens de prévention des pathologies prise en compte dans le  (CRS) et les facteurs de risques liés au VIH. 25,8% de la population cible avouent avoir plusieurs partenaires sexuels, avec 22,5% des rapports non protégés, contre 13,5% qui n’utilisent pas du tout de préservatif.

Sur les 770 personnes consultées, 53,1% sont des camionneurs, 30,1% les conducteurs de Mototaxis  et 16,1% les populations riveraines avec une moyenne d’âge variant de 15 à 85 ans. Cette représentativité des camionneurs s’explique par le fait que le CRS se déploie sur les parcs à camions des zones cibles.

Par ailleurs, sur l’ensemble des consultations faites, une forte prévalence du paludisme est constatée, contrairement à d’autres pathologies, infection urinaire/IST, de glycémie élevée, VIH, tuberculose et autres maladies.

Quant au référencement des patients, Il existe une collaboration étroite entre le projet MHR et les formations sanitaires situées dans les zones d’intervention du CRS. Ainsi ce système de référence mis en place permet la prise en charge effective des patients.

Rappelons que le camion de santé Mobile du programme MHR se déploie toutes les 3 semaines dans les villes de Bertoua et Douala respectivement dans les parcs à camion de Mandjou et de Yassa. Ce dispositif mobile d’offre soins est comparable à un hôpital mobile avec à son bord une équipe médicale dirigée par un médecin qui va à la rencontre  des cibles du projet, notamment les camionneurs, les conducteurs de mototaxis et les riveraines des parcs à camions.