POPULATIONS CLÉS

Prévention, sensibilisation sur les VBG/VIH/IST et la covid-19 auprès des populations clés impactées par la construction du barrage hydro-électrique de Nachtigal

 

Moto Action dans sa volonté de promouvoir et protéger les droits des personnes socialement vulnérables à travers l’information, la sensibilisation sur les VBG (Violences Basées sur le Genre) et parallèlement les IST et le VIH, auprès des TS (Travailleuses de Sexe) et MSM (Men who have Sex with Men), s’est engagée aux côtés de la NHPC (Nachtigal Hydro Power Company) pour lutter contre ces fléaux dont les effets sont non sans conséquences sur la santé sexuelle et reproductive, la dignité, la sécurité et l’autonomie des survivant(e)s notamment dans un environnement marqué par la culture du silence. C’est à la faveur d’une convention qui lie Moto Action à la NHPC pour organiser et animer des sessions mensuelles de causeries éducatives dans les localités d’Obala, Batchenga, Ntui et Mbandjock que l’organisation parcourt mensuellement les localités dont les travaux sont impactées par la construction du barrage hydro-életcrique de Natchigal.

En effet, les risques d’aggravation des VBG, la propagation des IST et du VIH sont particulièrement accrus lors de la mise en œuvre de construction des chantiers de ce ampleur en raison de l'afflux de travailleurs temporaires et l’augmentation des revenus disponible qui va accroître l'incidence du travail de sexe.

Ainsi, depuis le mois de mars 2020 et dans le souci de rendre ses interventions efficaces, pertinentes et adaptées aux besoins des groupes cibles visés, plusieurs actions ont été entreprises premièrement l’organisation et l’animation de focus groups auprès des TS et MSM avec pour objectif d’une part de comprendre les représentations, les perceptions, attitudes potentielles et les aprioris et pratiques à risques des groupes cibles sur les questions des  Violences basées sur le genre, Infections sexuellement transmissibles et du Virus de l’immunodéficience humaine. Et d’autre part, de s’inspirer de ces données et informations pour formuler des messages de sensibilisation contextualisés ainsi que la conception des approches d’intervention qui répondent au contexte de ces derniers. Deuxièmement le recrutement des points focaux TS et MSM, leur formation sur la thématique de VBG, les IST et le VIH et la mise à leur disposition du matériel pédagogique d’animation des causeries éducatives. Ces activités préparatoires techniques et méthodologiques ont permis à ce jour d’organiser et d’animer des activités de sensibilisation au sein de chaque communauté. Malgré le contexte sanitaire délicat qui, a d’ailleurs influencé le déploiement des points focaux TS et MS, à ce jour, on compte plus de 196 travailleuses de sexe et 45 MSM sensibilisées, 291 livrets d’informations sur les problématiques de VBG, IST et VIH ont été distribués à ces communautés.

Cette dynamique connaît cependant quelques difficultés à surmonter : les stéréotypes sociaux et culturels envers les MSM, la répression sociale, la discrimination et la stigmatisation, le mouvement saisonnier des TS  mais aussi l’impact de la pandémie de la COVID-19 pénalisant les rassemblements publics.